Sommaire

 

Les crèmes et onguents sont le traitement de base du psoriasis.

Le psoriasis est une maladie de peau qui se manifeste par des symptômes ayant différents niveaux de gravité. Les traitements locaux, les plus utilisés contre cette maladie, regroupent :

  • les crèmes,
  • les onguents,
  • les shampoings,
  • et les soins appliqués directement sur les lésions de psoriasis.
Lire l'article Ooreka

Crème psoriasis : de nombreux principes actifs

Pour un psoriasis léger ou plus sévère, les crèmes et autres traitements locaux constituent le traitement de base des lésions.

Il existe divers types de crèmes, lotions et onguents avec :

  • action décapante,
  • action anti-inflammatoire,
  • action hydratante.

Il existe aussi des crèmes avec des actifs naturels disponibles en phytothérapie.

Des crèmes pour décaper les lésions du psoriasis

Les plaques de psoriasis sont trop épaisses et dures pour permettre aux substances actives des crèmes et traitements locaux de pénétrer dans les couches profondes de la peau.

Il est donc nécessaire de « décaper » les plaques (enlever les squames) avant d'appliquer une substance active.

Les crèmes utilisées dans ce but, appelées kératolytiques, sont :

  • la vaseline salicylée (acide salicylique) à une concentration de 5 à 20 %,
  • les crèmes à base d'urée.

Crème et psoriasis : crèmes pour calmer l'inflammation

Plusieurs molécules actives sont utilisées contre le psoriasis, seules ou en association.

Quelle crème pour quel effet ?

Voici quelles sont les différentes molécules qui existent :

  • les corticoïdes topiques (ou corticothérapie locale ou dermocorticoïdes) :
    • ont un effet anti-inflammatoire,
    • on les associe fréquemment à d'autres traitements,
    • certaines crèmes associent des corticoïdes et de l'acide salicylique, par exemple ;
  • les dérivés de la vitamine D3 (calcipotriol, calcitriol et tacalcitol) :
    • agissent un peu plus lentement que les corticoïdes,
    • peuvent leur être associés, ainsi qu'à la photothérapie avec succès ;
  • les rétinoïdes topiques (tazarotène) :
    • sont une forme de vitamine A,
    • moins efficaces que les corticoïdes, mais présentent moins d'effets secondaires,
    • selon l'Agence européenne du médicament, l’administration de rétinoïdes par voie cutanée n’est jamais indispensable ;
  • les inhibiteurs de la calcineurine (tacrolimus et pimecrolimus) : encore assez peu utilisés ;
  • l'anthraline ou dithranol : dérivé synthétique d'un extrait d'écorce ;
  • le goudron de houille :
    • visqueux et noir,
    • a été longtemps utilisé et il l'est encore, mais de moins en moins en raison de son odeur et du manque de commodité de l'application.

Utilisation des crèmes contre l'inflammation

CRÈME ET PSORIASIS : LES DIFFÉRENTS TYPES
Traitement Formes disponibles Applications Inconvénients et effets secondaires possibles
Corticoïdes topiques Crème, pommade, émulsion, lotion, mousse, etc. 1 application par jour, éventuellement sous un pansement occlusif, pendant une durée limitée. Amincissement de la peau.
Dérivés de la vitamine D3 Pommade, crème et lotion pour le cuir chevelu. 2 applications par jour (calcipotriol et calcitriol), 1 application par jour (tacalcitol), pendant 4 à 6 semaines. Amélioration plus lente qu'avec les corticoïdes, irritant (surtout sur le visage, les plis et les muqueuses).
Rétinoïdes topiques Gel, crème. Selon la prescription. Irritants, contre-indiqués chez les femmes enceintes (risque tératogène), seulement sur des psoriasis peu étendus.
Inhibiteurs de la calcineurine Crème. Selon la prescription. Surtout recommandés pour la dermatite atopique, mais sont parfois efficaces contre le psoriasis.
Dithranol Onguent, crème, pommade. Appliqué en concentration croissante, 15 à 30 minutes avec rinçage. Irritations, odeur désagréable, tache les vêtements et la baignoire.
Goudron de houille Gel et onguent pour la peau ou huile pour l'eau du bain, shampoing. Occasionnellement, parfois combiné à la photothérapie. Malodorant, peu pratique.

Hydrater la peau : des crèmes spécifiques

Les crèmes hydratantes et les émollients sont indispensables au traitement du psoriasis.

  • Ils permettent de soulager les démangeaisons, de limiter la sécheresse cutanée et ils augmentent le confort.
  • Ils peuvent être remboursés par la sécurité sociale ou non, selon la prescription médicale.

Ils peuvent contenir :

  • de l'urée,
  • de la glycérine,
  • de la vitamine E.

Il peut aussi s'agir d'huiles comme l'huile d'amande douce.

Ces crèmes hydratantes doivent être appliquées au moins 2 fois par jour, après le bain et aussi souvent que nécessaire.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider